mercredi 12 mars 2014

Ecoutes, Ecoutes.


Écoutes, écoutes. 
Cela fait bien du bruit ces dernières semaines.
Buisson écoute ses collègues, la justice écoute Sarkozy. Et nous, nous écoutons les médias.
Nous écoutons du bruit, mais peut-on vraiment écouter du bruit ?
Ecouter, c’est se mettre en disposition, être disponible.
Ecouter c’est d’abord être dans un certain silence qui nous est refusé par le brouhaha médiatique.

Prendre le temps du silence.
Personnellement, je le prends en ce moment.
Et du coup, je rate des épisodes des sagas  « écoutes ».
Vous savez quoi ?
Je le vis très bien et je suis sûre qu’elles iront à leur terme que j’y mette mon grain de sel ou pas.
Je prends le temps du silence pour écouter la nature qui s’éveille, mes enfants qui grandissent, mes parents qui murmurent de plus en plus.
Je fais silence pour écouter ce qui ne fait pas de bruit.
Cela me rappelle un chant très à la mode dans ma paroisse quand j’étais adolescente.


Ecoute , écoute  Surtout, ne fais pas de bruit,
On marche sur la route  On marche dans la nuit.

Ecoute, écoute  Les pas du Seigneur vers toi l
Il marche sur ta route, Il marche  près de toi.

Silence ! J’écoute…

1 commentaire:

  1. Merci, ça fait du bien. J'ai du mal à entrer véritablement dans ce temps de carême cette année.

    RépondreSupprimer