dimanche 10 mars 2013

Ta croix au milieu de mes ronces


« Cet homme fait bon accueil aux pécheurs »
Seigneur, j’ai honte de mon comportement envers toi, envers moi-même et envers mes prochains
Pardonne-moi d‘avoir parfois vécu comme si j’étais le pivot de l’affaire.
Pardonne-moi de t’avoir oublié, de m’éloigner de toi ;
Pardonne moi mon attitude envers le autres, mon manque de respect, ma manière de penser et de parler des autres.
Toi, qui ne cesse de nous aimer, pardonne-moi, Seigneur


« Le plus jeune partit pour un pays lointain où il gaspilla sa fortune en menant une vie de désordre »
Pardonne-moi, Seigneur mes infidélités, de ne pas prendre du temps et de ne pas avoir assez de patience pour écouter et entourer mes parents, ma famille, mes amis. 
Pardonne-moi de toute mon impatience, mon incompréhension, mon manque de sensibilité et de reconnaissance à leur égard. 
Pardonne-moi de ne pas répondre de bon cœur à leur besoin d’aide, d’écoute et d’amitié.
Pardonne-moi mon refus de simplement passer du temps avec eux.



« Père, donne-moi la part d‘héritage qui me revient »
Pardonne-moi Seigneur, de t’avoir blessé par ma méfiance envers toi, de ne pas avoir cru et ne pas avoir fait confiance à ta parole, de t’avoir négligé, laisser attendre jusqu’à ce que cela convienne ou plaise.
Pardonne-moi Seigneur, mon indifférence envers toi, envers ton amour, ta tendresse dont tu veux me combler.
Je t’ai traité comme un objet mort bien que ton cœur soit miséricordieux.

« Je ne mérite plus d’être appelé ton fils »
Pardonne-moi mon Dieu, pour les moments où j’ai été désespéré quelquefois en pensant qu’il n’y a pas de miséricorde pour moi, que j’avais perdu tout crédit auprès de toi.
Pardonne-moi d’être souvent sourd à ton appel, de m’être laissé noyer par les ténèbres.
Pardonne-moi d’avoir mal compris et sous-estimé la grandeur de ta miséricorde.

« Comme il était encore loin, son père l’aperçu et fut saisi de pitié. Il courut se jeter à son cou et le couvrit de baisers »
Seigneur, tu nous surprends par ton amour constant et inlassable. Comment te remercier ? Comment répondre à ton amour, ta tendresse, ta générosité ?
Pardonne-moi d’oublier et négliger de mon coté l’amuor nvers mon prochain, envers mes frères et seours de ta famille.
Pardonne-moi d’avoir oublié que c’est à toi que je rends un service mais aussi que c‘est toi que  néglige d’aider lorsque je néglige quelqu’un en ne le respectant pas  comme toi-même.
Je reconnais de plus en plus que toi et eux c’est un.
Pardonne-moi d’être long à comprendre la grandeur de ton amour, de ton humilité en devenant un de nous en Jésus, Dieu fait chair.
Tu t’identifies à chacun et chacune de nous. Pardonnes-moi mon entêtement et mon égoïsme en voulant me faire grand au lieu de servir comme tu l’as fait.

Inspiré de la litanie pénitentielle à Notre dame de France, Londres le 10 mars 23013.  C'est cadeau !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire