mercredi 13 mars 2013

Les tarées



Comme beaucoup je surveille la cheminée du Vatican et j’attends la fumée blanche.
Je me réjouis à l’avance de la future nomination.
Laetare !


Je suis donc sur mon petit nuage rose  et rien ne semble pourvoir m’en faire descendre et pourtant j’aurai des raisons.
Hier, des femmes ont fait leurs malines.
Non, je ne parle pas des deux femens  demandant la fin de la papauté.  
C’était risible et pas de quoi papoter.


Je parle des nénettes de la "women's ordination conference" qui ont fumé rose.
Venir faire leur sketch au Vatican pendant le conclave relève pour moi d’un lobbying malvenu ou plutôt du buzz inapproprié au moment.
Qu’elles militent pour l’ordination des femmes, c’est leur droit  même si  c’est pour moi un non sujet.
Mais qu’elles revendiquent le droit de porter des dentelles sur leurs jupes comme Christine Pedotti  pendant le conclave, ou organisent un lâché de fumée rose me parait être une erreur stratégique.
Au moment où les cathos homme et femmes prient pour le conclave, faire son show dénote une attitude bien peu respectueuse de l’Eglise, complètement hors propos et  ce sera de surcroît surement contre-productif.
Elles démontrent surtout qu’elles n’ont pas plus compris l’Eglise et le conclave que les excitées aux seins nus. L’activisme ne fera pas avancer l’Eglise dans leur sens.

Voilà, je retourne prier et me réjouir.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire