lundi 1 octobre 2012

Appel à témoignage


J’ai visionné l’interview de Mélanie «(Diams) et j’ai été frappée par une de ses phrases : "Les musulmans, leur spiritualité,  je la voyais (ramadan etc.) et je ne voyais pas trop celle des autres".
Et toc ! dans les dents !
Certes, le catho n’est pas très démonstratif .
Pas de jeune ni de prière ostensibles. Les textes nous appellent plutôt à un jeune secret et à nous retirer pour prier.
Mais cette pratique invisible des hommes nous permet-elle de témoigner de notre foi ?
Je pense vraiment que le témoignage de foi est ailleurs que dans les démonstrations, qui d'ailleurs sont parfois tout, sauf des témoignages de foi.
Je pense qu'il est possible d’être visible sans être démonstratif.

Mais dans le même temps, je me demande si nous cathos, n’avons pas intériorisé les objections modernes à la religion. 
Déformant le concept de laïcité, nous craignons de faire du prosélytisme et acceptons peureusement   de faire de  la foi une affaire privée, intime, dont on ne parle pas dans la sphère publique.

Loin de moi l’idée de brandir ma religion comme un étendard mais j’aimerai par exemple que nous soyons capables de dire à quelqu’un que l’on va prier pour lui s’il est d’accord.

J’aimerai que nous soyons capables d’oser dire autour de la machine à café le lundi, que pendant le weekend nous avons eu un temps spirituel entre les courses, les devoirs le footing et  la télé.  Si, si c’est possible.

J’aimerai que humblement et sans en tirer ni gloire ni honte, nous parlions autour de nous de ce qui nous fait vivre : l’amour de Dieu.

J’aimerai que notre parole de catho ne s’arrête pas à un discours sur les valeurs et la morale mais  qu’elle se déploie au-delà dans des mots et des gestes qui parlent de Dieu à notre entourage qui l’a oublié.

J’aimerai, que demain, une autre Mélanie témoigne de sa conversion au Christ parce qu’elle a croisé sur sa route des personnes  qui  confessent le Christ devant les hommes en pensée, en parole et en action.


Et la petite question qui tue pour finir :
Peut-être n’osons nous pas professer notre foi parce qu’au fond, nous ne la vivons pas assez et que nous n’avons pas envie d’en vivre vraiment … et que c’est trop dur, et que ça fait peur ?
Peut être que cela nous parait insurmontable parce que nous comptons uniquement sur nos propres forces ?



Viens à notre aide, que nous n’ayons plus peur, que nous ayons confiance pour oser témoigner de ton Amour.



Ps: Mélanie, que Dieu te garde dans son Amour.

Ps2: Tiens, justement Koz nous professe sa foi : http://www.koztoujours.fr/?p=14659&fb_comment_id=fbc_377000132376462_65209206_377002825709526

PS3: Intention de prière de BenoitXVI pour octobre 2012: "Prions le développement et le progrès de la Nouvelle Évangélisation dans les pays d'ancienne tradition chrétienne".


6 commentaires:

  1. Valerie,
    En quoi ce que tu dis aux hommes de ta relation avec Dieu est-elle interessante pour d'autres personnes que toi?
    Je crois que dire "tiens ce week end j'ai prie" ca sonne un peu creux. Il est bien plus interessant de juste partager ce que ta relation avec Dieu t'apporte comme bonheur et joie. Le bonheur de la Bonne Nouvelle de l'Amour de Dieu merite infiniment d'etre crie sur tous les toits (C'est le sens du magnifique sacrement de la Confirmation), pour que notre vrai bonheur soit partage.

    Ce message infiniment positif depasse de tres loin les comparaisons sans interet avec les musulmans - et d'ailleurs qui te dit que les Musulmans n'arrivent pas a rencontrer Dieu et le bonheur par leur religion?

    Malheureusement les differences religieuses ont engendre bien des violences dans le passe: restons en a propager le message positif de Jesus qui n'etait pas un jeteur de pierres meme si les marchands du temple ne lui plaisaient guerre.

    A tite personnel je pense que l'Eglise de France se fourvoie en se faisant moralisatrice sur la question du mariage des homosexuels, car eux aussi sont aimes de Dieu et que rien de serieux ne s'oppose a ce que leurs unions ne soient pas benies.

    David

    RépondreSupprimer
  2. David, il est sur que dire "tiens ce week end j'ai prie" cela sonne un peu creux si on s’arrête à cela. En fait c'est une amorce de conversation comme une autre. Bravo si vous êtes à même de témoigner directement du bonheur de la relation à Dieu en milieu professionnel de but en blanc.
    Vous semblez dire que je compare ma foi avec celle des musulmans et que je crois détenir la Vérité et pas eux... Ce n'est absolument pas le cas. Relisez.
    L'Eglise universelle en France se fourvoierait selon vous. C'est votre opinion, je la respecte mais ne la partage pas ce qui ne doit pas vous surprendre ;)

    RépondreSupprimer
  3. Je confirme, c'est bien mal connaître Valérie que de lui prêter une telle intention vis-à-vis de l'Islam ^^

    RépondreSupprimer
  4. Valerie je ne vous connais pas et je m'excuse aupres de vous d'avoir mal interprete votre message.

    En milieu professionnel ou a Lidl, je crois qu'un sourire gratuit c'est deja un temoignage fort et une priere en soi car ce qu'on fait au pauvre en sourire, c'est a Jesus qu'on le fait.

    J'ai beaucoup apprecie l'epithete "universel" dans votre reponse. J'avais moins percu cela quand je lisais "notre parole de catho" dans votre article. Je pense que l'Eglise doit etre tres modeste sur les debats de societe car son devoir est de rassembler toutes les brebis sans exceptions. Sur les debats non consensuels comme l'homoparentalite je deteste voir l'Eglise se transformer en "expert" (au titre de quoi???) de chimeriques "valeurs morales": ceci est un formidable moyen de ne pas etre universel du tout. C'est mon humble avis et je sais que vous ne le partagez pas mais sinon a quoi serviraient les blogs???

    Bonne journee avec le sourire!

    RépondreSupprimer
  5. Ya pas d'problème;) Sourire, gratuit bien sur.

    RépondreSupprimer
  6. C'est gratuit, tout le monde en profite et surtout celui qui sourit!!!

    RépondreSupprimer