vendredi 25 mai 2012

Annoncer la Bonne Nouvelle dans toutes les langues



Pentecôte, c’est l’esprit qui vient sur ceux qui l’appellent  et qui leur donne la force et  la langue pour témoigner. 
Les résultats sont parfois
Explosifs …

Gnangnan ….

Effusants, dépaysants, inspirants, bref, il y en a pour toutes les oreilles et tous les cœurs.

Personnellement, j’aime beaucoup ces temps de louange. Dans notre paroisse, les  jeunes étudiants nous proposent leurs mots et leurs chants tous les vendredis*
Chanter, taper dans les mains, esquisser un pas de danse ou plus parfois. Bref louer Dieu.
Et pourtant...
Au risque de passer pour une vieille rétrograde, j’ai plus de mal lorsque ces expressions s’invitent à la messe.

J’ai participé à des messes en arabe, en camerounais, en espagnol ou en portugais. Partout, j’ai ressenti cette même ferveur, cette même foi en la présence du Christ dans l’eucharistie.

Mais j’ai été peinée de voir  pendant la messe d’un grand rassemblement de jeunes , certains taper dans leurs mains en battant la mesure du pied pendant le Kyrie
Non pas que je sois une tenante "des chants en latin ou rien" mais le Kyrie en tapant dans les mains...

Certes il faut parler aux jeunes dans leur langue,  mais il faut que la traduction soit fidèle à la parole. La messe, n’est pas un concert de rock c’est bien plus que ça.

Attention de ne pas perdre le message dans son adaptation au temps.

Que l’esprit souffle pour nous inspirer le bon ton, la bonne parole et le bon son dans nos célébrations pour que tous soit un.

 Et quoiqu’il en soit, louons le Seigneur


http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=DoNILto_HXg

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire