dimanche 11 mars 2012

Remettons l’homme au cœur de La Défense


Chose promise, chose due.
Hier soir je vous avais promis de râler et de me désespérer. C’est maintenant.

Certes, les grands froids sont derrière nous, mais les SDF sont toujours dehors.
Le reportage d’enquête exclusive nous présente une image odieuse de notre cher pays.

Dans le quartier de la Défense où 180 000 salariés travaillent pour un salaire moyen net de 3500 euros net par mois au service de 2500 entreprises dont de nombreuses font partie du CAC 40, 300 à 500 SDF dorment dans les sous-sols et les parkings.

Invisibles, intouchables, transparents sauf pour Carole et quelques bénévoles de la maison de l’amitié dont 
les locaux sont prêtés par l'EPAD.
Depuis 12 ans, ces personnes brisées par les épreuves de la vie, trouvent là, un repas préparé ensemble, des machines à laver, des douches mais surtout un regard et un peu d’amitié.

Cette année, les 12 lits qui permettaient de répondre aux situations les plus graves mais surtout d’accompagner de nombreuses personnes vers un logement plus pérenne  ne sont plus disponibles.
Les locaux ne sont plus aux normes, il faut 200 000 euros pour pouvoir effectuer les travaux.

Certes 200 000 euros c’est une somme...

Je ne suis pas très à l‘aise avec le calcul mental mais j’ai effectué un petit calcul simple qui a fini de me désespérer.

1 euro * 180000 salariés = 180 000 euros
8 euros* 2500 entreprises = 20 000 euros
Total  200 000 euros.

Je lance un appel aujourd’hui à tous ceux qui travaillent dans les tours de la Défense.
Une fois n’est pas coutume, sortez de votre bulle et donnez cet euro, parlez-en à vos collègues, au service mécénat, développement durable et citoyen de vos entreprises.

Ils vivent à coté de vous ou plutôt sous vos bureaux.

Pas besoin d’une organisation titanesque, il vous suffit de faire parvenir vos dons à l’association soit par la poste soit encore mieux en vous rendant en voisin au 4 place carpeaux pour donner aussi un sourire et ça c’est gratuit.


Remettons l’homme au coeur de la Défense.



Chèques à adresser à l'ordre de: Comité Solidarité Défense et à faire parvenir 4 place carpeaux La Défense 92800  Puteaux.

1 commentaire:

  1. "2500 entreprises dont de nombreuses font partie du CAC 40"... euh... 40 au maximum, hein. Sur 2500 c'est pas énorme :)

    C'est une bonne idée !

    RépondreSupprimer